La sélection 2017-2018

La sélection 2017-2018

Littérature étrangère


Les petites reines, Clémentine BEAUVAIS, 

Éditions Sarbacane



À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet.

L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée !!!
Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres !!!

Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée. En vie, vraiment.

- L’auteure ose avec brio la COMÉDIE : un régal d’humour et de tendresse - joyeux, turbulent, profondément humain.


- Sur leurs vélos, on découvre ces 3 héroïnes espiègles, émouvantes, drôles, pleines d’auto-dérision… vous allez les adorer !



- À travers ce road-trip rocambolesque, une belle charge féministe contre une société obsédée par l’image. Et une ode à la vie, la vraie !
Découvrez la bande-son qui accompagne le roman !






L'Anneau de Claddagh, tome 1: Seamrog

Béatrice NICODÈME

Éditions Gulf Stream








Romance, tragédie, mystère : une trilogie teintée de fantastique qui vous plonge au coeur de l’Irlande du XIXe siècle





• Un pendentif représentant l’anneau de Claddagh offert avec le livre



Irlande, comté de Galway, 1846.

Keira est la fille d’une cuisinière irlandaise, Arthur le fils d’un grand propriétaire anglais. Ils ne devraient pas se rencontrer, et encore moins s’aimer. Mais le destin les réunit, pour très vite les séparer : Keira apprend brutalement qu’Arthur est parti pour New York. Dans un pays ravagé par la famine, Keira peut s’estimer heureuse d’être employée dans une maison où on ne manque de rien. Cependant, le départ d’Arthur est suivi d’autres drames qui bouleversent son existence. Et si une vie meilleure l’attendait, elle aussi, de l’autre côté de l’Atlantique ?










La folle rencontre de Flora et Max

Martin PAGE et Coline PIERRÉ

École des Loisirs



Lorsqu’elle découvre l’étonnante lettre de Max, Flora est à la fois heureuse et troublée, elle reçoit peu de courrier depuis qu’elle est en prison… Que peut bien lui vouloir ce garçon excentrique qui semble persuadé qu’ils ont des points communs ? Que peut-il partager avec une lycéenne condamnée à six mois ferme pour avoir violemment frappé une fille qui la harcelait ? Max ne tarde pas à révéler qu’il vit lui aussi enfermé. Il a quitté le lycée après une grave crise d’angoisse, depuis, il ne peut plus mettre un pied dehors et vit retranché chez lui, avec ses livres, son ordinateur, son chat gourmet et son ukulélé. Flora et Max vont s’écrire, collecter chaque jour des choses lumineuses et réconfortantes à se dire, apprivoiser leur enfermement et peu à peu, avec humour et fantaisie, se construire une place dans le monde.

Pour écrire ce livre, Coline Pierré, alias Flora, la détenue, et Martin Page, alias Max, le reclus, se sont échangé des lettres pendant quatre mois, comme s’il s’agissait d’une vraie correspondance. «C’était une expérience passionnante et très fertile, car la surprise, la
découverte de la lettre de l’autre nous donnait envie de rebondir, de nouvelles idées germaient
sans cesse. » 
Une expérience stimulante pour les deux auteurs qui ont d’autres projets, d’autres envies de textes à quatre mains.








Ma mère, le crabe et moi, Anne PERCIN

Rouergue





La mère de Tania est atteinte d'un cancer du sein. Pendant les six mois du traitement, mère et fille vont partager le pire, mais aussi avoir bientôt un attitude positive de combattantes. Face à ce sujet « difficile », Anne Percin apporte une nouvelle fois la preuve de son humour ravageur et nous fait rire... jusqu'aux larmes. Par l'auteur de la trilogie à succès Comment (bien) rater ses vacances.



Le roman d’Anne Percin est partenaire de la campagne officielle de sensibilisation de l’Association «Le Cancer du Sein, Parlons-en !».



Cette opération a lieu tous les ans en octobre, son symbole officiel est le ruban rose (information sur le dépistage précoce, soutien de la recherche contre le cancer du sein). 












Quelqu'un qu'on aime, Séverine VIDAL
Éditions Sarbacane



Matt a un projet fou : refaire avec son grand-père Gary la tournée d’un crooner mythique des années 50, Pat Boone. Un road-trip pour rattraper au vol les souvenirs qui s’échappent…

Mais rien ne se passera comme prévu ! Peu avant le départ, Matt apprend qu’il est le père d’une petite Amber de 18 mois – et qu’il doit s’en occuper pour quelques semaines. À l’aéroport, une tornade s’annonce : les avions ne décollent plus. Matt, Gary et le bébé grimpent à bord d’un van de location… et, ultime surprise, deux personnes les rejoignent : Luke, ado en fugue, et Antonia, trentenaire prête à changer de vie.

Tous ensemble, ils font cap vers l’Ouest du pays. Arizona, Californie, Nevada, sur la piste du passé, des souvenirs et autres histoires bien vivantes. On les suit, d’étape en étape, tandis qu’ils commencent à former une tribu bancale, une petite famille folle et joyeuse, réunie autour de Gary.

- Pour son 1er EXPRIM’, Séverine Vidal frappe fort :
du roman d’émotion brute « format Géant », qui bouleverse le lecteur !

- Des personnages terriblement attachants, formant une
« famille de route » où les générations et les destins se croisent.

- En arrière-plan, les paysages de l’Ouest américain, clin d’œil aux romans de Jim Harrison et autres conteurs humanistes…

Découvrez la bande-son du roman.





Les textes accompagnant les romans sont tirés des sites internet des éditeurs.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire